Airbus condamné à payer 81 millions d’euros d’amende

Airbus condamné à payer 81 millions d’euros d’amende

Rédigé le 12/02/2018


Airbus condamné à payer 81 millions d’euros d’amende

Si Airbus est blanchi dans l'affaire de corruption présumée concernant la vente en 2003 d'avions de chasse à l'Autriche, le parquet de Munich l'accuse de négligence.

Publié le 11 Fév 18 à 14:19

Airbus a été blanchi des affaires de corruption suite à la vente d’avions de chasse en Autriche, en 2003. (©Illustration/P.Pigeyre/Airbus)

Répit chez Airbus. Le parquet de Munich n’a pas confirmé, vendredi 9 février 2018, les accusations de corruption liées à l’enquête sur la vente de 18 avions de combat Eurofighter à l’Autriche en 2003. Ainsi aucun dirigeant, dont le Pdg Tom Enders, n’est poursuivi. L’avionneur européen s’est tout de même vu infliger une amende de 81,25 millions d’euros.

LIRE AUSSI : Classement. Les salariés plébiscitent Airbus, qui redevient le meilleur employeur de France

« Aucune preuve de paiement de pots de vin »

Dans un communiqué, Airbus annonce avoir « accepté la notification » du parquet de Munich. L’avionneur devra donc payer une amende de 81,25 millions d’euros, soit « une amende administrative de 250 000 euros et un redressement de 81 millions d’euros ».

La notification pénale reproche à Airbus notamment d’avoir « failli par négligence à mettre en place des mécanismes de contrôle interne adéquats qui auraient pu empêcher des employés d’effectuer des paiements à des partenaires commerciaux sans prestations réciproques prouvées et documentées », est-il précisé dans le communiqué. 

Néanmoins, « les enquêtes à grande échelle, en étroite collaboration avec les autorités autrichiennes (…) n’ont apporté aucune preuve de paiement de pots de vin », a indiqué le Parquet allemand dans un communiqué repris par l’AFP. 

Les ennuis ne sont cependant pas définitivement terminés pour Airbus. L’Autriche poursuit ses investigations et Airbus est aussi sous le coup de plusieurs affaires en France et au Royaume-Uni notamment.